chateau vaison la romaineAprès la visite d’Avignon, nous avions encore une journée pour nous balader autour avant de rejoindre le bateau. Gunes était très intéressé par les châteaux qu’il n’avait vu jusqu’alors que dans les films, nos petits villages typiques et bien sur les fameuses terres de Montmirail vues dans le film “les visiteurs” : son film français favoris. Depuis que j’ai eu le malheur de lui montrer qu’un film français n’est pas forcément long et ennuyeux, on a du le voir une bonne dizaine de fois.

Notre petit parcours à débuté direction Le Barroux. C’était aussi l’occasion pour moi de voir de plus près ce château que j’apercevais depuis la route à chaque fois en allant bosser a Gap. Créé au XIIe siècle, au départ une forteresse militaire il a été transformé au XVIe pour etre privé. On n’en a vu que l’extérieur, des gens croisés dans le villages nous ont dit qu’ils l’avaient vu ouvert que le jour national du patrimoine.

De là nous avons rejoint Malaucène. Impossible de louper l’église Église Saint-Pierre-Saint-Michel, datant du XIVe siècle qui surplombe le croisement principal du village et qui faisait partit de la fortification de la ville. Fermée pour rénovation, on a tenté notre chance dans les ruelles et découvert une autre petite chapelle (St Alexis) pour le moins originale avec ses fresque dédiées à la femme à travers ses 7 ages : enfance, adolescence, désir, conception, maternité, maturité, mort et renaissance.

Un petit passage en haut de la colline par curiosité de voir ce qu’y s’y trouvait nous a fournis une vue superbe sur les alentours et fait travaillé ma mémoire de catéchisme avec un chemin de croix qu’il a fallu expliquer à Gunes…

Mon estomac qui commençait à râler et les cloches sonnant midi nous ont rappelé à l’ordre, Stephane nous attendait pour le déjeuner à Vaison la Romaine. Mais qui est-il? un ami rencontré via allo la planette (vous savez la radio le mouv) qui pars 4 semaines 2 fois par ans en randonnée avec son âne Marius. Et pour l’occasion, il fait un partenariat avec une action caritative,  la dernière foi c’était avec Solidarité Elisa. Vous pouvez le suivre sur heureux qui comme marius et petit plus que j’adore, tout les jour il a une nouvelle citation très

dejeuner avec stephane

intéressante.  Nous avons passé l’après midi a explorer Vaison en rejoignant la citée médiévale par le vieux pont romain. Monté par un coté jusqu’au château  on a voulu redescendre par l’autre… chose qui ne fut pas si facile avec son dédale de ruelles. Du cou, j’en ai complètement oublié le site archéologique alors que c’était une des raisons de bases de notre visite. Le château a été construit pour une histoire de concurrence entre l’évêque de la ville et le compte de Toulouse qui voulait affirmer son pouvoir avec ce château à but militaire avant d’être redonné à la ville après la révolution.

On a fini la journée avec un petit tour à Séguret, classé comme l’un des plus beaux villages de France. Certe c’est joli, mais il n’y a pas grand chose à voir et pour moi d’autres villages du secteur le valent largement.

On est rentré fatigués  à la maison mais pile poil pour déguster la tartiflette préparée par maman! hum! c’était un régal!