ça y est c’est sur, après une rencontre en chair et en os et plastique, nous avons bel et bien un voilier qui nous accueille à son bord pour aller passer l’hivers au chaud. Donc l’arrivée sera aux Antilles, à voir selon Antigua ou la Guadeloupe. Ce qui nous rapproche de l’Amérique du Sud! Nous embarquerons sur le Sunspray, le WE prochain (1er ou 2 décembre) pour la grande traversée.


C’est un bateau de 64 pieds (environ 20m) avec 3 cabines, nous avons le luxe d’en avoir une pour nous. Nous accompagnerons le capitaine et son skyppeur jusqu’à destination. En gros on fera peut etre un stop à Gibraltar, puis les Canaries après 5 jours de voile pour le dernier ravitaillement et enfin le grand saut. Finalement bien plus court que ce que je croyais : si toutes les conditions météo sont parfaites, en 10j on sera arrivé à destination, sinon 2 à 5j de plus. Je croise les doigts pour ne pas avoir la mer qui fait des caprices… au pire je vais découvrir les limites de la résistance de mon estomac…C’est une première pour moi de rester sur un voilier pour plus d’une demi journée et par tout les temps, une nouvelle expérience en vue et d’autres limites à découvrir. Je vais etre bien loin du paquebot énorme que j’avais pris pour une croisière en méditerranée quand j’étais encore étudiante. J’ai hate et en meme temps un petit brin d’appréhension, je verrai bien au jour le jour l’impression que ça fait de passer plusieurs jours en mer avec de l’eau à perte de vue de tous les coté et la joie de retrouver la terre.En attendant le grand départ, je montre à Gunes le sud de notre pays et à vrai dire je découvre autant que lui certaines parties et en redécouvre d’autres pas vues depuis l’enfance.