Tout le monde sait que je ne suis pas la délicatesse incarnée, donc pour moi il était important d’avoir du bon matériel. Je ne suis en aucun une experte et comme la pluspart des gens je suis juste allée au Vieux Campeur, référence dans ce type de matos et je leur ai expliqué ce dont j’avais besoin et ils m’ont conseillé ce qui suit juste avant mon départ. Pour le renouvellement de matériel, je suis allée chez Chullanka. Dans le 2 cas en expliquant le projet, j’ai eu un pourcentage de remise sur la facture.

Sac

Deuter 55-15 litres. L’élément le plus important pour un voyageur! il très pratique pour gérer le rangement quotidien d’avoir des poches et de pouvoir ouvrir la poche centrale par devant en plus du haut. Après une journée de marche, je n?ai aucune envie de devoir défaire tout mon sac pour atteindre l’élément voulu. Certe c’est un sac cher mais après un an de mauvais traitement il n’a presque pas bougé. Le dernier jour de marche en Macédoine, la sangle du milieu à cassé mais après la réparation avec 2 rivets (trop mal placé pour recoudre) c’est repartis pour un tour!

Tente

Vaude Thaurus ultralight. j’aime la place, et je suis pas un brin souple donc les tente à ras le sol très peu pour moi! C’est la plus légère des tentes 3 saisons. Je l’ai utilisée par tous les temps possible (neige, vent forts, grèle…) et elle tient très bien le cou. Après un an, juste une usure par endroit du tapis de sol à déclarer et un cordon réparé car un chien avait décidé de se faire les dents dessus. Le seul bémol vient des sardines, elles sont très résistantes mais si jamais vous les tordez (il faut forcer sur un terrain bourré de cailloux) impossible de les remettre droites.

Duvet

Yeti pure 1000 Il peut aller jusqu’à -40°C en extrème. Fait avec du duvet d’oie, Il se compresse facilement pour aller dans la poche du bas de mon sac. Acheté directement à l’usine en Pologne, il est presque moitié prix de ses semblables dans nos magasins. Après un an, il est toujours pareil, je viens de lui faire subir un décrassage au pressing (meme avec le drap de soie à la longue il prend les odeurs) et ils me l’on rendu toujours aussi gonflé et confortable! Pour le Brésil, j’ai opté pour un petit duvet leger et renvoyé celui en plumes au bercail, il fait bien trop chaud et je n’avais aucune envie qu’il moisisse.

Matelas

Depuis le début j’avais opté pour un Thermarest ultralight regular, première version rouge confortable et suffisante pour moi. Je n’avais aucune envie le soir de passer 10 min à gonfler un matelas, celui là en moins de 10 soufle c’est réglé. Sa forme momie le rend plus légé et il existe différents longueurs pour optimiser le poids dans le sac. Après plus d’un an d’usage intensif il est devenu totalement poreux mais c’est l’usure normale. Je suis repartie sur le meme modele qui reste le meilleur rapport qualité prix à mon gout. La nouvelle version est orange mais je n’ai pas vu plus de différences.

Réchaud

à bois (Newfire) Après avoir fabriqué le miens comme un peu tout le monde, j’ai opté pour celui de Newfire, léger, résistant et surtout très rapide : 1l d’eau peut bouillir en 7 min. Autant dire qu’après une longue journée on a aucune envie de batailler une heure pour cuire le diner. Et à bois, c’est bien plus économique que le gas ou l’essence.

Boussole

une basique est suffisante, à moins de vouloir faire du hors sentier avec des cartes très détaillées, prendre une boussole d’expert n’est pas nécessaire.

Eclairage

Lampe frontale (Tikka plus 2) : j’ai la version avec lampe rouge, pour ne pas éblouir la nuit mais finalement je ne l’utilise jamais, l modèle basique est amplement suffisant Mini lampe solaire et à manivelle : légère, économique (pas de piles) et super pratique au quotidien. Avec son mousqueton on peut la fixer partout et après une journée de soleil pas besoin de mouliner!

Habits

– 2 à 3 paires de chaussettes (queshua) : pour moi les meilleures pour le rapport qualité/prix. la version 300 a tenu un an d’utilisation intensive. Maintenant je teste les 500 et une paire de pure mérinos acheté en Turquie.
– 3 slips : sans coutures sur les cotés pour éviter les frottements avec la ceinture du sac.
– 2 soutifs : avec bretelles croisées c’est bien plus pratique et évite les appuis avec les bretelles du sac.
– 1 maillot de bain
– 2 tee-shirt manches courte dont un technique (Odlo) qui évacue la transpiration, limite les odeurs et surtout évite la sensation de froid quand il est mouillé. Depuis 10 mois que je le trimbale presque tous les jours il commence à s’effiler au niveau de la ceinture du sac. Grace au cadeaux anniversaire, je teste maintenant un tee shirt Northface bleu.
– 1 tee-shirt manches longue mérinos : laine légère qui ne gratte pas, est chaude et très bien pour l’hiver et mi saison. Il n’a absolument pas bougé après 2 ans d’utilisation, mais en guyane il a ete en partie devoré per les mithes…
– 1 polaire polartec (Haglofs) : chaude et légère. Elle tient très bien la route, depuis un an, juste la couleur rouge commence à passer. Cadeaux aussi ici donc je repars avec la nouvelle version de la meme veste Haglofs, par pure envie de neuf, l’autre étant encore en très bon état.
– 1 veste goretex (Haglofs) : très légère, résistante, coupe vent et imperméable à la pluie. Depuis un an que je l’utilise, j’ai juste remis une fois de l’imperméabilisant. Seul bémol: le fil de fer de la capuche s’est cassé en 2 endroits et a percé le bout à cause du rangement dans le sac.
– 1 paire de sous gants polartec + 1 bonnet polartec
– 1 pantalon de randonnée (Meru) : léger, séchage ultra rapide et avec 1 poche et adaptable en short. Il a très bien tenu pendant 10 mois utilisé tous les jours, juste les coutures à réparer régulièrement. Maintenant le tissus commence à etre usé et un accro mal placé a eu raison de lui. La encore anniversaire (merci la famille) donc je repars avec un pantalon short northface noir. 

Chaussures

Il faut 1 BONNE paire : principal moyen de transport, pour moi il est important d’avoir une paire de qualité qui va durer dans le temps et vous faire sentir comme dans des chaussons. Une paire qui brule les pieds au bout d’une heure de marche c’est désespérant! Je recomande vivement Hang Wag 4 saisons. C’est ma première paire qui m’a accompagnée pour environ 2500 km et aurai pu en faire bine plus si je ne marchait pas avec un trop grand appui vers l’extérieur. Je n’ai jamais eu d’ampoules et elles étaient ultra confortables. Le cuir a tenu dans tout type de terrain. Ma 2e paire achetée en chemin (Planika) m’a causé pas mal de déboires au début avec des ampoules géantes à l’arrière du pied… mais une fois le pied formé elle ont une bonne résistance avec environ 1500km au compteur. Je marche toujours avec grand appuis à l’extérieur donc pour parer a cette usure, rien de mieux que d’y coller un bout de chambre a air. Surprenant mais associé avec de la super glue la réparation de fortune tient un bout de temps! Maintenant je suis équipée par YDS, sponsor turc. La paire nous a été envoyée directement à Izmir, et depuis nous avons peu marché donc le test sera pour la reprise.
 

Hygiène

– 1 brosse a dent + dentifrice
– 1 savon
– 1 gant de toilette : très pratique pour se laver n’importe où avec le minimum d’eau et bien pressé il peut servir de serviette
– 1 petite serviette microfibres (20X20cm) : pour les cheveux, le gant ne suffit pas. Ultra absorbante et séchage rapide, on peut la fixer sur une des sangles du coté du sac pour séchage en chemin.
– 2 rasoirs : et oui je suis une fille et si en hivers je peux faire le Yeti, en été pas moyen 😉
– 1 crayon noir : si l’envie me prend de mettre un brin de maquillage pour une sortie
– 1 coupe ongle
– 1 pince à épiler
– 1 mini bouteilles de shampoing (celles fournies par les hotels sont nikel) facile à recherger en route
– 1 tube de crème (facultatif)

Pharmacie

Discutez en avec votre médecin ce qui est le plus adapté pour vous au niveau des médicament et crèmes spéciales. Les miens ne sont pas forcément une référence.
– Paracétamol lyoc : c’est pas bon mais ça agit vite et ne nécessite pas d’eau
– Ibuprofène
– Imodium : en cas de diarrhée
– 1 bande
– Sparadrap
– Ciseaux
– Pansements de différentes tailles
– Compresses
– Désinfectant : biseptine
– Comfeel fin et épais : le meilleur des pansements pour les ampoules! et va sur tout type de plaie peu profondes
– Baume du tigre rouge : nikel pour les coups, foulure de cheville, douleurs articulaires… et le blanc pour les maux de tetes, nez bouché
– Solution Hydroalcoolique : quand on ne peut pas se laver les mains faute d’eau

Cuisine

– 1 Cuillère fourchette en plastic
– 1 opinel pour tout ce qui est différent de la nourriture
– 1 couteau suisse version minimale pour la nourriture
– 1 popote (queshua 1 personne) avec casserole, couvercle qui sert d’assiette et une tasse. Pas besoin d’investir dans du grand matériel pour ça, dans tout les cas la casserole fini noire et cabossée avec la chaleur du feu! Et si vous etes 2 prendre la taille en dessus, sinon ça fait des portions ric rac et cuisiner en 2 temps est vraiment pas motivant.
Ce qu’on a toujours ou presque :
– 2 à 4 soupes déshydratées
– vermicelles ou riz
– Thon ou sardine ou pathé
– épices genre kubor
– pain
– pate à tartiner au chocolat
– cacahuettes
– 2 bouteilles de 1,5 litre d’eau Le reste s’adapte en fonction de la nourriture locale, des prix et des dons. Tout dans des zyplocs pour le gain de place et l’hygiène rangées dans un grand sac en coton lavable.

Electronique


– 1 mini PC portable (Asus EEEPC) + chargeur : pratique et léger, pas autant que le mac book air et pas aussi performant.. oui je suis une de leur adeptes… mais le prix est bien plus accessible. La garantie fonctionne à merveille en chemin dans un pays étranger (acheté en Italie et disque dur changé en Serbie sans débourser un centime). Il a définitivement rendue l’ame en Guyane a cause de l’humidité… Pour l’instant je voyage sans ordinateur.
– 1 appareil photo (Olympus u tough) + cable USB : pratique, étanche et surtout incassable! Dans mes mains, il est tombé un milliard de fois, et n’a pour souvenir de ses chutes que 2 ou 3 pokes. Et c’est vraiment sympas de pouvoir faire des photos dans l’eau, sous la pluie ou la neige sans se dire “je dois faire attention”. Les photos et vidéos sont de très bonne qualité. Avoir 2 batteries permet de ne pas tomber en rade dans les montagnes. Que j’ai changé pour un TG2 toujours Olympus car l’autre se faisait vieux.
– 1 telephone portable (MTT) + cable USB : utile pour appeler en cas d’urgence et pour etre joint par les couchsurfeurs. A chaque pays j’achète une puce locale (en moyenne entre 2 et 6 euros avec du crédit dedans).
– 1 prise avec port USB pour brancher les cables
– 1 disque dur de 1000 GO (Ioméga) : pour avoir une 2e sauvegarde des fichiers et des photos et vidéos. Ultra important quand l’ordi tombe en rade!
– 1 adapateur de prise international
-1 mini multiprise a brancher sur l’adaptateur plus léger que d’en avoir un 2e et moins cher
Petite astuce pour gagner du temps en cas de manque du bon nombre de prise, avec tout ce bardas la pause recharge deviens vite compliquée : presque tout les appareils se rechargent avec un port USB donc le mieux est de brancher l’ordi et d’y relier caméras, appareils, téléphones…

Divers


– 1 paire de batons pour la marche, ça aide grandement dans les montées et passages difficiles.
– Grand Plastic 2X1 metre : pour mettre sous la tente, entourer les sacs pour les protéger au sol ou tout simplement pour pas se salir les fesses en s’asseyant n’importe où.
– 1 cahier pour faire son journal de bord
– 1 petit cahier pour écrire les adresses des gens rencontrés, on leur envoie à chaque fois la photo prise ensemble en souvenir
– 2 ou 3 stylos : il y en a toujours un qui ne marche pas quand on veux s’en servir – 1 mini bloc note pour utilisation diverse
– Des cartes de visites : bien plus facile et sympas que d’écrire à chaque rencontre sur un morceau de papier volant son nom et sites web
– 1 jeu de 5 dés et 1 jeu de cartes taille mini : bon moyen de communication avec les gens qui nous invitent ou tout simplement pour se divertir – 1 sac de toile pour quand on se déplace sans nos gros sacs : petit et léger
– 1 bandoulière (Deuter) pour les papiers et qu’on peu glisser sous le tee shirt
– 1 porte monaie en brique de jus de fruit recyclé : tout le monde aime, on peut changer autant de fois qu’on veux en route et surtout ça n’attire pas le regard des voleurs

Moto


– 1 chambre a air de rechange
– 1 bombe anti crevaison
– 1 pince de letherman
– 1 blouson en cuir, 2 jeans, 1 paire de gants en cuir, 1 casque, 1 paire de bottes moto
– 1 ensemble KW XXL pour enfiler par dessus les fringues