OLYMPUS DIGITAL CAMERANous avons laissé Leanna pour retrouver Dave a Port Of Spain, la capitale de Trinidad et Tobago. Güneş ayant eu des propositions commerciales pour son site internet devait bosser dessus et étant en ville je pouvais circuler librement.

On bien commencé notre séjour avec un dîner au resto indien plutôt chic. Dave nous connaissant que depuis quelques minute nous a embarqué avec lui a la soirée d’adieu de la famille d’un de ses copain qui rentrait en écosse. Nous avons été accueillis comme un membre de la famille, c’est le principe principal de Couchsurfing. Le lendemain, nous avons passé la journée dehors a déambuler dans les rues de cette petite capitale qui ne semble pas plus grande qu’Avignon. Nous sommes passés par a peu près toutes les rues, au départ pour se balader, puis a la recherche du port pour réserver notre ticket de ferry pour Tobago, puis a la recherche de la poste… Au fur et a mesure qu’on trouvait un objectif, une autre idée nous venait et je ne saurai dire combien de kilomètres on a fait finalement car bien sur quand on se trouvait a un bout de la ville, notre nouvelle destination était a l’autre. J’ai aussi fait une découverte, suggérée par un flic très sympathique. Pourquoi passer des heures a chercher une poste et enchaîner les rues alors qu’il y a plein de grands hôtels prêt a le faire pour nous ? Il suffit juste d’entrer, demander des timbres (ils en ont toujours en stock) et de leur laisser les cartes une fois qu’on s’est mis de la colle plein la bouche pour fixer les timbres.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On a fini la journée avec les 7 majestueux. C’est 7 grosses maisons datant de la colonisation qui malheureusement ne sont pas entretenues pour la plupart. Du nord au sud, il y a Killarney, Whitehall, Maison archevêque (le siège de l’archevêque catholique romain de Poste de l’Espagne), Roomor, Mille Fleurs, Hayes Court, et le Collège royal de la Reine (plus prestigieuse école de Trinidad).

J’ai laissé Güneş a son ordi pour rejoindre un groupe de rando avec au programme une des montagnes au nord de Port of Spain. Surprise dans l’ascenseur, Elisa une de nos nouvelles connaissance du dîner indien se rendait au même endroit et en bas une de ses amies aussi rencontrées dimanche nous attendait avec la voiture ! Elle est pas belle la vie ? C’est toutes les 3 que nous avons rejoint le groupe composé uniquement d’expatriés d’un peu partout (Canada, Québec, Écosse, Malaisie…). J’ai parlé en français presque tout le long de la montée avec des québécois, famille étant aussi en vacance sur place. La redescende par la même petite route goudronnée (Cul de sac) était en anglais et en courant pour ne pas se faire rattraper par la camionnette vaporisant un puissant anti-moustique en vue de les éradiquer de la ville. Ayant légèrement surestimé mon corps suite a 2 mois de “repos” sur le bateau, j’ai passé le reste de la journée a traîner et très bien dormis le soir après un bon dîner préparé par Gunes.