Le cockpit du voilier.

cokpit 3Je ne compte plus le nombre d’heures que j’y ai passé! Des mon lever jusqu’au coucher, plus pendant les quarts de nuit… Ce petit espace avec 2 banquettes et les écrans de surveillance m’a vu passer par tout les types d’humeurs et surtout était le seul a bord a laisser mon estomac presque tranquille  J’y ai fait mes débuts couverte de la tête aux pieds (le sud de la France en décembre…) pour arriver un peu aguerrie en tee-shirt, short et pieds nus. J’y ai passé des moments en solo, d’autres avec les garçons, discuté, râlé  boudé, rigolé, joué, dormis, regardé des films… J’y ai guetté les amis éventuels, que ce soit bateaux ou animaux. Je n’avais qu’à me lever pour etre dehors. L’endroit me rappelais le salon dans la maison de mes parents aussi grâce a l’esprit familial qui régnait entre nous, a un détail près : ce n’est pas le jardin mais l’océan qu’il y avait autour.